L'agriculture estl'une des activitéssocio-économiques les plus importantes dansla plupart despays de l'UnionEuropéenne. C’est un secteurclé pour le développementet la viabilité deszones rurales. On estime que 80% du territoire de l'Union Européennepeut être considérée commeruraleet 17% de la population y réside.Au cours des dernièresdécennies, les villages rurauxont subiundépeuplementdramatique, ce qui amène d'autresdifficultéstels queles déséquilibres territoriaux, le ralentissement du renouvellement des générationset avec cela les problèmesdu vieillissementet déséquilibre homme-femme (participation des femmesmoins grande dans la société rurale). Le chômagedans les zones ruralesaffecteprincipalementlesecteur des services et celui de l'agriculture. L'un des objectifsfondamentaux de l'UnionEuropéenne est derenforcer la cohésion économiqueet sociale en réduisantles disparitésentre les niveaux dedéveloppement des diversesrégions.

Le projet NARA ambitionne de contribuer à l’atteinte des 6 priorités communément exprimées par les politiques de l'UE, de l'Europe Horizon 2020 et du PAC (Politique Agricole Commune):

  1. Promouvoir le transfert des connaissances et stimuler l’innovation dans l'agriculture et la forêt et le secteur rural;
  2. Promouvoir la compétitivité de tous types d'agriculture ainsi que la viabilité des exploitations agricoles;
  3. Améliorer l'organisation de la chaîne alimentaires et la gestion des risques dans le secteur agricole;
  4. Réinitialiser, préserver et renforcer les écosystèmes tributaires de l'agriculture et de la sylviculture;
  5. Promouvoir l’efficacité des ressources : en soutenant la transition vers une faible émission de carbone et en les rendant capable de s'adapter au changement climatique dans le secteur agricole, le secteur forestier et le secteur alimentaire;
  6. Promouvoir l'inclusion sociale, la réduction de la pauvreté et le soutenir le développement économique dans les zones rurales.

Le projet NARA propose de concevoir une analyse plus détaillée et spécifique des besoins en formation des professionnels dans le secteur agricole de fruits et légumes et ce dans six domaines de connaissances, certains d'entre eux transversales et d'autres plus spécifiques. L'objectif de chacun est de couvrir certains domaines de connaissances qui n’est pas couvert pour les agriculteurs et qui ne sont pas normalisés au sein des cursus classiques de qualifications de l'agriculture. Les acteurs et d'obtenir une spécialisation importante dans leur travail, mettant ainsi en œuvre un moyen plus efficace pour effectuer leurs tâches et d'utiliser leurs ressources.

Le Projet vise à analyser les besoins de formation dans le secteur agricole et de développer une analyse transnationale, avec un diagnostic comparatif des besoins de formation et offre, pour définir ensemble six unités d'apprentissage, en comparant les besoins terrain , l’offre existante dans les systèmes nationaux de certification de chaque pays participant et le développement des unités communes potentiellement transférables ou complémentaires à l'éducation formelle et non-formelle dans les différents pays.

Le projet NARA vise à atteindre les objectifs suivants:

  • Analyse et identification des besoins de formation des agriculteurs dans les sujets de connaissances complémentaires et transversales ne sont pas couverts par les enseignements officiels pour le secteur agricole.
  • Améliorer les compétences et le professionnalisme des agriculteurs européens et des structures agricoles.
  • Encourager le développement de nouvelles initiatives commerciales (agro-business) et pour le développement de l'emploi (les jeunes, les chômeurs et les femmes) dans les zones rurales.
  • Soutenir le développement des jeunes et la mise en place de la population dans les zones rurales.
  • Améliorer la gestion des exploitations agricoles et leur durabilité économique et environnementale.
  • Effectuer la validation des modules de formation dans les cours de formation officiels pour le secteur agricole.
  • Améliorer les conditions des agriculteurs dans la chaîne alimentaire (pour minimiser les déséquilibres entre les agriculteurs, les distributeurs intermédiaires et autres agents dans l’alimentation et l'agriculture).
  • Augmenter la rentabilité des exploitations agricoles et ainsi le pouvoir d'achat des professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et du maraichage.
  • Accroître les possibilités d'exportation et d’acquisition de nouveaux marchés.

Projet Cofinancé

Ce projet est financé avec le soutien de la Commission Européenne

Erasmus+

Cette publication [communication] n’engage que son auteur et la Commission n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.
NARA est un projet Erasmus+ KA2 (2014 - 2016).

We use cookies to improve our website and your experience when using it. Cookies used for the essential operation of this site have already been set..

  I accept cookies from this site.